La mer est montée jusqu'à la Croix-Rousse

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Il nous a fallu deux ans et demi de patience avant de pouvoir visiter le jardin secret de Rosa Mir. Et apparament nous n'étions pas les seuls a attendre sa réouverture.Il faut en effet s'armer de patience pour le visiter; on y entre que par groupe de 15 personnes car le jardin est petit. Mais cela vaut vraiment le coup de découvrir cet écrin tapissé de coquillages.

Il nous a fallu deux ans et demi de patience avant de pouvoir visiter le jardin secret de Rosa Mir. Et apparament nous n'étions pas les seuls a attendre sa réouverture.Il faut en effet s'armer de patience pour le visiter; on y entre que par groupe de 15 personnes car le jardin est petit. Mais cela vaut vraiment le coup de découvrir cet écrin tapissé de coquillages.

Indéniable (pour moi) que ce maçon espagnol devait également aimer la mer. On dirait qu'elle est montée jusqu'à la Croix-Rousse et à la marée descendante elle y a abandonnée toutes sortes de coquillages.

Indéniable (pour moi) que ce maçon espagnol devait également aimer la mer. On dirait qu'elle est montée jusqu'à la Croix-Rousse et à la marée descendante elle y a abandonnée toutes sortes de coquillages.

Même les coraux y sont présents.

Même les coraux y sont présents.

C'est aussi un jardin dans un bel écrin, et on y sent une influence méditérannéenne par le choix des plantes.

C'est aussi un jardin dans un bel écrin, et on y sent une influence méditérannéenne par le choix des plantes.

La mer est montée jusqu'à la Croix-Rousse
C'est ainsi que les coquillages se sont vus habités de plantes de rocailles.

C'est ainsi que les coquillages se sont vus habités de plantes de rocailles.

En tout cas moi ça me donne des idées pour un petit coin de méditérrannée dans mon jardin.

En tout cas moi ça me donne des idées pour un petit coin de méditérrannée dans mon jardin.

Mais ne m'en veuillez pas si je ne pousse pas le goût jusqu'à habiller les murs de coquilles d'huitres.

Mais ne m'en veuillez pas si je ne pousse pas le goût jusqu'à habiller les murs de coquilles d'huitres.

La mer est montée jusqu'à la Croix-Rousse
Voici une petite cactée qui me rappelle beaucoup de jolis souvenirs. En effet ma grand-mère en possédait. Elle me disait que cela s'appelait des voiles de mariée. Et la petite fille que j'étais alors, a imprimé cette jolie image dans sa mémoire.

Voici une petite cactée qui me rappelle beaucoup de jolis souvenirs. En effet ma grand-mère en possédait. Elle me disait que cela s'appelait des voiles de mariée. Et la petite fille que j'étais alors, a imprimé cette jolie image dans sa mémoire.

Publié dans jardin botanique, Lyon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Quelle patience ! Aux sables d'Olonne une dame crée aussi des tableaux avec des coquillages sur les murs des maisons (avec l'accord des propriétaires bien sûr.)
Répondre
L
Peut être que dans le futur des gens viendront de loin pour voir ses oeuvres <br /> Biz <br /> La cocotte de Kiev
C
Effectivement cet espagnol s est echoue a Lyon avec un navire rempli de coquillages a moins que ce soit un amateur de fruits de mer ...sans y etre ecoeure ! Il aurait ete domage de ne pas visiter ce fabuleux jardin qui peut effectivement inspirer ...ave moderation ! Bisousous
Répondre
L
C'est vrai que c'est un peu chargé et qu' à son époque il a été pris pour un original comme le facteur cheval <br /> Biz. La cocotte de Kiev