Correspondances du 11 novembre

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

Nous sommes le 11 novembre, le jour où la France se souvient de ses soldats de 1914, en commémorant également la signature de l'armistice.

Nous sommes le 11 novembre, le jour où la France se souvient de ses soldats de 1914, en commémorant également la signature de l'armistice.

Voici le monument au mort de Bussière Badil qui donne bien une idée de comment était vêtu nos poilus.

Voici le monument au mort de Bussière Badil qui donne bien une idée de comment était vêtu nos poilus.

Avec cette gourde si typique, elle est en fer étamé et recouverte d'une housse kaki ou bleu.Une étiquette en drap est fixée au "cul" de la gourde :elle est destinée à recevoir les tampons de l'intendance.

Avec cette gourde si typique, elle est en fer étamé et recouverte d'une housse kaki ou bleu.Une étiquette en drap est fixée au "cul" de la gourde :elle est destinée à recevoir les tampons de l'intendance.

Il faut aussi se souvenir de tous ces soldats venus de pays du soleil, et qui sont morts dans les brumes des champs de batailles

Il faut aussi se souvenir de tous ces soldats venus de pays du soleil, et qui sont morts dans les brumes des champs de batailles

Voici quelques cartes retrouvées dans l'album de cartes postales de ma grand-mère maternelle.

Voici quelques cartes retrouvées dans l'album de cartes postales de ma grand-mère maternelle.

Correspondances du 11 novembre
...."vivement le retour à la maison car vaudra mieux que les fils barbelés"....

...."vivement le retour à la maison car vaudra mieux que les fils barbelés"....

Le moral des troupes était loin d'être aussi jovial !

Le moral des troupes était loin d'être aussi jovial !

Correspondances du 11 novembre
Correspondances du 11 novembre

Publié dans évènement

Commenter cet article

josy15 11/11/2014 12:24

il a une belle statue ce monument, ça change des autres, bises

la cocotte de kiev 12/11/2014 19:12

En effet il est la simple représentation d'un poilu, bien loin des monuments très allégoriques
Biz
la cocotte

Monica 11/11/2014 09:08

surtout ne pas oublier tous ces hommes parfois très jeunes morts pour que les générations futures soient libres !! encore trop de guerres aujourd'hui, l'homme n'a pas retenu la leçon..dommage !!

la cocotte de kiev 12/11/2014 19:11

Malheureusement l'homme a en effet trop souvent la mémoire courte
Biz
la cocotte

Corinne76 11/11/2014 09:07

Excellent billet, quand j'étais ado j'avais participé au concours du jeune historien, j'avais choisi les lettres des marraines de cette guerre, j'avais trouvé des trésors aux archives de Rouen, dommage qu'à l'époque je ne pouvais garder un exemplaire de mon dossier faute de moyens. La mémoire est indispensable en cette période ! Bon mardi

la cocotte de kiev 12/11/2014 19:11

Je siens de finir un livre sur la correspondance entre une veuve de guerre et un soldat ...on découvre les liens très forts qui se tissent au fil des lettres
Biz
la cocotte

fourmi 11/11/2014 08:59

devoir de mémoire, à ne pas laisser tomber aux oubliettes car tous ces jeunes qui ont perdu la vie la perdraient une seconde fois.

la cocotte de kiev 12/11/2014 19:09

Cette page est douloureuse ,mais il faut la lire pour ne pas oublier
Biz
la cocotte

caro 11/11/2014 08:56

Merci de cet hommage pour nos soldats qui sont morts pour notre liberté ! J espère que tous ces souvenirs traverseront encore les temps et que tes petits enfants seront enchantés un jour de découvrir de très anciennes photos .... Bisous

la cocotte de kiev 12/11/2014 19:08

Tous les hommes veulent savoir d'où ils viennent et connaitre leur histoire. celle ci n'est pas forcément glorieuse .Mais le moindre soldat était déjà un héros en se rendant sur le front
Biz
la cocotte

Albine 11/11/2014 07:30

Merci pour ces hommages à nos grand-pères et grand-mères.. Mon père , qui était un jeune de 14 ans, m'a souvent parlé de ses souvenirs qui resteront dans ma mémoire. Bises.

la cocotte de kiev 12/11/2014 19:06

Beaucoup d'émotions dans la voix de mon grand-père qui racontait parfois la guerre;;
Biz
La cocotte