Quand il faut se quitter

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Vous savez combien j'ai aimé Lyon. Et j'ai quitté le coeur lourd mes amies. Je n'ai pas le droit de me plaindre aux temps d'internet  ou garder le contact est si facile.

Vous savez combien j'ai aimé Lyon. Et j'ai quitté le coeur lourd mes amies. Je n'ai pas le droit de me plaindre aux temps d'internet ou garder le contact est si facile.

Dernière balade sur la place Bellecour avant la fête des lumières.

Dernière balade sur la place Bellecour avant la fête des lumières.

Et j'ai profité de notre départ pour terminer ce projet

Et j'ai profité de notre départ pour terminer ce projet

Quand il faut se quitter
Et l'offrir à mon amie Julie.

Et l'offrir à mon amie Julie.

Parce qu'il faut bien partir en laissant un peu de soi derrière soi, mais en sachant que les souvenirs sont des liens très forts.

Parce qu'il faut bien partir en laissant un peu de soi derrière soi, mais en sachant que les souvenirs sont des liens très forts.

Publié dans couture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Lyon ne laisse jamais indifférent(e) ... Je comprends qu'il soit difficile de tout laisser derrière soi et de tourner le dos à une si belle ville, et surtout si on a des attaches, un bien immobilier, des amis, un emploi...<br /> <br /> (Je le sais parce qu'en temps qu'expert en évaluation immobilière à Lyon, j'accompagne souvent des personnes qui s'en vont pour raisons professionnelles ou familiales, et se séparent de leur appartement ou leur maison)... A contrecœur, souvent ! <br /> <br /> Courage à toi et le meilleur à Lyon !
Répondre
L
Merci pour ce très gentil message. <br /> Quand à la séparation elle fai parie intégrante de ma vie depuis 34 ans et 17 déménagements...soit une moyenne d'un déménagement tous les deux.!<br /> Cette très grande mobilité est enrichissante et force l'adaptation...Une excellente façon de rester jeune. <br /> Nous avons beaucoup aimé Lyon et la vie là bas .<br /> Bonne journée <br /> La cocotte de kiev
P
jolie pochette,tu ne te feras pas oublier comme çà!!je comprends ta nostalgie,c'est dur de quitter un endroit qui plaît autant;tu vas très vite avoir des amies,j'en suis sûre
Répondre
L
Je vais faire comme d'habitude , provoquer et multiplier les rencontres, le patchwork est une excellente aide pour s'intégrer<br /> Biz <br /> La cocotte
V
Joli tout ça. J'aime beaucoup Lyon.
Répondre
L
Merci et bonne balade à Lyon <br /> Biz<br /> La cocotte de kiev
P
Moi aussi j'ai adoré Lyon grâce à de nombreux séjours, ma fille y a fait ces études <br /> J'en ai les larmes aux yeux en y repensant, l'ambiance , la vieille ville , les portes du Sud ,quoi..<br /> Nous adorions nous balader au petit matin dans les rues , pas encore trop de monde puis prendre le petit déjeuner sur une terrasse près de l'église St Jean, et puis pleins d'autres lieux magiques <br /> bonne change pour Bordeaux , j'ai hâte de voir tes photos...
Répondre
L
Il y a des lieux qui nous attachent plus que d'autres d'autant plus qu'on les a découverts avec quelqu'un de proche.et on sent beaucoup de nostalgie dans ton com.<br /> Biz <br /> La cocotte
M
Certainement difficile de quitter une si belle ville mais surtout les amis ... mais tu aurais pu "atterrir " dans plus moche que Bordeaux ;-) .... tu vas découvrir une ville qui n'a cessé de "se faire belle" depuis quelques années ... et puis le bassin (comme ils disent tous..) est si proche ... et puis les vignobles ..les châteaux (avec leurs chais ...) et puis le mascaret et puis ...et puis ....
Répondre
L
Oh je ne plains pas de la bonne fortune d'être à Bordeaux d'ailleurs je me suis toujours adaptée quelques soit les lieux et le pays et parfois les conditions politiques très difficiles. Mais la nostalgie des lieux tient souvent au fait qu'on les a découverts et aimés avec des proches. Quitter une ville c'est quitter ses amis et depuis le temps que je déménage c'est une des choses à laquelle je ne me fais pas <br /> Mais tu as raison il y a tant à faire et ce qui entraînera sûrement d'autres rencontres <br /> Biz <br /> La cocotte de kiev
M
Elle est bien jolie cette petite trousse! Un regret que nous n'ayons jamais pu nous rencontrer à Lyon, aux Puces du Canal ou en ville. Bordeaux est bien loin mais il me semble que c'est une bien jolie ville, j'espère que tu t'y plairas. Bisous
Répondre
L
A Lyon le temps est passé trop vite surtout en travaillant <br /> Un petit goût d inachevé aussi en la quittant comme de ne pas s'être rencontrées<br /> Biz <br /> La cocotte de kiev
C
Elle a dû être ravie ! J ai eu le plaisir d en avoir de toi ...et elles me suivent au bout du monde ! Les lyonnaises savent ce qu elles perdent , les bordelaises ne savant pas encore ce qu elles vont gagner !Bisousous
Répondre
L
J'espère rejoindre très vite un groupe de patch pour m'aider à m'intégrer une chance dont tu ne peux malheureusement pas bénéficier et je le regrette pour toi<br /> Biz <br /> La cocotte de kiev
L
Une pochette superbe et un appliqué délicat. Bravo !
Répondre
L
Merci <br /> Biz <br /> La cocotte de kiev