Musée de la pantoufle à Varaignes, Dordogne

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon et à Bordeaux ..

Comme je vous l'avais promis, c'est une visite un peu particulière aujourd'hui, puisque nous visitons le musée de la pantouffle, qui se trouve dans le château de Varaignes en Charente.

Comme je vous l'avais promis, c'est une visite un peu particulière aujourd'hui, puisque nous visitons le musée de la pantouffle, qui se trouve dans le château de Varaignes en Charente.

La charentaise est créée à la fin du XVIIe siècle à partir des rebuts de feutres utilisés pour la fabrication d'uniformes militaires. Au début ce type de pantoufles, pour plus de confort, se glisse dans les sabots pour remplacer la paille la languette des charentaises ayant pour fonction originelle de protéger le cou-de-pied du contact du bois.

La charentaise est créée à la fin du XVIIe siècle à partir des rebuts de feutres utilisés pour la fabrication d'uniformes militaires. Au début ce type de pantoufles, pour plus de confort, se glisse dans les sabots pour remplacer la paille la languette des charentaises ayant pour fonction originelle de protéger le cou-de-pied du contact du bois.

Le 29 mars 2019, la charentaise a fait l'objet d'une protection au titre d'Indication géographique protégée. sous le titre "Charentaise de Charente-Périgord"

Le 29 mars 2019, la charentaise a fait l'objet d'une protection au titre d'Indication géographique protégée. sous le titre "Charentaise de Charente-Périgord"

À l'époque les charentaises étaient appelées les "silencieuses". Ce nom vient du fait que les charentaises étaient portées par les valets et leur permettaient de se déplacer dans la chambre de leur maître sans bruit.

À l'époque les charentaises étaient appelées les "silencieuses". Ce nom vient du fait que les charentaises étaient portées par les valets et leur permettaient de se déplacer dans la chambre de leur maître sans bruit.

Malgré des efforts pour moderniser la charentaise, cette activité est en perte de vitesse.

Malgré des efforts pour moderniser la charentaise, cette activité est en perte de vitesse.

Musée de la pantoufle à Varaignes, Dordogne
Pourtant je porte toujours avec délices mes "silencieuses" qui sont incomparables pour tenir les pieds bien au chaud. Et imbattables pour faire le ménage des couturières, puisque le feutre des semelles captent tous les petits fils échappés.

Pourtant je porte toujours avec délices mes "silencieuses" qui sont incomparables pour tenir les pieds bien au chaud. Et imbattables pour faire le ménage des couturières, puisque le feutre des semelles captent tous les petits fils échappés.

Publié dans Dordogne-charente, Musée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Moi aussi j aime bien ce nom de silencieuses ! Des traditions à conserver ! Bisousous
Répondre
L
As tu des silencieuses des babouches des tongs ou vas tu poids nus ? Dis moi ce que tu chausse je te dirai qui tu es <br /> Biz<br /> La cocotte de kiev
A
Les pieds au chaud...la tête froide !!! biz
Répondre
M
J’appartenais à une famille de porteurs de charentaises, des grands-parents aux petits-enfants. C’etait des Rondinaud, symbole de solidité et de confort. Mari, enfants, je les ai converti à la pantoufle d’hiver, doublée de laine de mouton. Nous faisions tout autant rire qu’envie avec nos chaussons écossais. La famille Windsor au grand complet en portaient, les pavés de châteaux inchauffables sont glacés.<br /> Au cours d’une balade à Angoulême, nous sommes passés devant la fabrique et nous y sommes arrêtés. Le choix était immense. J’y ai vu les modèles Windsor, des photos de la reine et de sa famille avec des Rondinaud en velours avec leur blason armorié. Les valets n’y avaient pas droit, du moins la journée.<br /> J’ai pris un abonnement aux pantoufles de luxe bleu marine avec blason et m’en faisait livrer le stock familial chaque année lorsque je ne pouvais y aller.
Répondre
L
Merci i pour ce joli témoignage...qui me conforte dans l'idée que les traditions ont du bon .<br /> Amitiés <br /> La cocotte de kiev
B
Varaignes est en Dordogne et non en Charente, amicalement
Répondre
L
Mille excuses Brigitte <br /> Vous avez tout à fait raison. Je le sais, et c'est une erreur d'inattention <br /> Je m'en vais corriger cela de ce pas <br /> Bonne journée <br /> La cocotte de kiev
V
Interessant, cela me rappel le musée du sabot en Alsace! bises
Répondre
L
Ce doit également être intéressant <br /> Bon courage avec la neige...est ce bientôt fini ?<br /> Biz <br /> La cocotte de kiev
Y
Merci pour cet article et comme Fenotte, j'aime bien ce nom de "silencieuses".<br /> Bonne semaine. Bise
Répondre
F
Les SILENCIEUSES, quel joli nom ! Douceur, confort ... je vous souhaite une chaleureuse journée ...
Répondre