9 -Mes coups de coeur

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon et à Bordeaux ..

Cliquez sur les photos pour les faire défiler.

J'entends les rires d'enfants...la mer moutonne et le soleil est chaud malgré une petite brise qui retourne une ombrelle...
J'entends les rires d'enfants...la mer moutonne et le soleil est chaud malgré une petite brise qui retourne une ombrelle...
J'entends les rires d'enfants...la mer moutonne et le soleil est chaud malgré une petite brise qui retourne une ombrelle...

J'entends les rires d'enfants...la mer moutonne et le soleil est chaud malgré une petite brise qui retourne une ombrelle...

L'air est vibrant de chaleur, j'entends les cigales qui grésillent ...
L'air est vibrant de chaleur, j'entends les cigales qui grésillent ...

L'air est vibrant de chaleur, j'entends les cigales qui grésillent ...

Encore une évocation de la couturière ...Si l'entrée ne m'attire pas ... ce qui se passe au delà évoque le calme et le chant de la mer.
Encore une évocation de la couturière ...Si l'entrée ne m'attire pas ... ce qui se passe au delà évoque le calme et le chant de la mer.

Encore une évocation de la couturière ...Si l'entrée ne m'attire pas ... ce qui se passe au delà évoque le calme et le chant de la mer.

Un présence précieuse et tout à la fois réelle et irréelle ...
Un présence précieuse et tout à la fois réelle et irréelle ...
Un présence précieuse et tout à la fois réelle et irréelle ...
Un présence précieuse et tout à la fois réelle et irréelle ...

Un présence précieuse et tout à la fois réelle et irréelle ...

Quoi de plus gracieux et fragile qu'une nuque. Un geste élégant et beaucoup de sobriété dans ce portrait qui dit tout sans rien dévoiler.
Quoi de plus gracieux et fragile qu'une nuque. Un geste élégant et beaucoup de sobriété dans ce portrait qui dit tout sans rien dévoiler.
Quoi de plus gracieux et fragile qu'une nuque. Un geste élégant et beaucoup de sobriété dans ce portrait qui dit tout sans rien dévoiler.

Quoi de plus gracieux et fragile qu'une nuque. Un geste élégant et beaucoup de sobriété dans ce portrait qui dit tout sans rien dévoiler.

Une force étonnante, bien que le sujet semble encastré dans le cadre. le contraste est saississant entre la pureté du vêtement et le regard qui n'est déjà plus celui d'une enfant.
Une force étonnante, bien que le sujet semble encastré dans le cadre. le contraste est saississant entre la pureté du vêtement et le regard qui n'est déjà plus celui d'une enfant.
Une force étonnante, bien que le sujet semble encastré dans le cadre. le contraste est saississant entre la pureté du vêtement et le regard qui n'est déjà plus celui d'une enfant.

Une force étonnante, bien que le sujet semble encastré dans le cadre. le contraste est saississant entre la pureté du vêtement et le regard qui n'est déjà plus celui d'une enfant.

Tout à fait le genre de cadrage que j'aurai pu faire en photo....
Tout à fait le genre de cadrage que j'aurai pu faire en photo....

Tout à fait le genre de cadrage que j'aurai pu faire en photo....

...en quelques sortes du patchwork et de la teinture ..
...en quelques sortes du patchwork et de la teinture ..

...en quelques sortes du patchwork et de la teinture ..

Publié dans Musée, Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J aime beaucoup ce premier tableau frais et ensoleillé...peut être à cause de temps en ce moment ! Bisousous
Répondre
L
Il est très grand, et on se projette facilement dedans <br /> Biz <br /> La cocotte de kiev