23-C'est "un jardin extraordinaire" ...à Nantes

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon et à Bordeaux ..

23-C'est "un jardin extraordinaire" ...à Nantes
Dans le bas du quartier chantenay, et dans l'ancienne carrière Misery, le "Jardin extraordinaire" a ouvert ses portes au public en septembre 2019.

Dans le bas du quartier chantenay, et dans l'ancienne carrière Misery, le "Jardin extraordinaire" a ouvert ses portes au public en septembre 2019.

 La butte Saint-Anne est formée de l'extrémité sud du Sillon de Bretagne. A ces pieds, se trouve l'ancienne carrière Misery. Autrefois on extrayait le granit. Elle a également été occupée par une brasserie.

La butte Saint-Anne est formée de l'extrémité sud du Sillon de Bretagne. A ces pieds, se trouve l'ancienne carrière Misery. Autrefois on extrayait le granit. Elle a également été occupée par une brasserie.

la municipalité voulait réabiliter cet endroit avec un jardin extraordinaire avec des plantes jamais vues à Nantes. En effet, la falaise, exposée plein sud, emmagasine la chaleur et la rejette, elle protège aussi du vent ce qui crée un microclimat.

la municipalité voulait réabiliter cet endroit avec un jardin extraordinaire avec des plantes jamais vues à Nantes. En effet, la falaise, exposée plein sud, emmagasine la chaleur et la rejette, elle protège aussi du vent ce qui crée un microclimat.

 Sur la falaise naturelle qui borde la carrière, tombe une cascade de 25 mètres son bruit masque celui de la circulation des quais, l’humidité qu’elle dégage permet enfin le développement de "plantes d’exception"
 Sur la falaise naturelle qui borde la carrière, tombe une cascade de 25 mètres son bruit masque celui de la circulation des quais, l’humidité qu’elle dégage permet enfin le développement de "plantes d’exception"

Sur la falaise naturelle qui borde la carrière, tombe une cascade de 25 mètres son bruit masque celui de la circulation des quais, l’humidité qu’elle dégage permet enfin le développement de "plantes d’exception"

Dans ce quartier, toujours en suivant la ligne verte, j'ai égalemnt découvert plusieurs jardins. Comme celui des Oblates, aménagé sur un ancien jardin de couvent.

Dans ce quartier, toujours en suivant la ligne verte, j'ai égalemnt découvert plusieurs jardins. Comme celui des Oblates, aménagé sur un ancien jardin de couvent.

Toujours dans le quartier Chantenay, j'ai photographié cette fresque. Chassés à partir de 1755 par les Anglais de l’Acadie, la Nouvelle Ecosse actuelle au sud du fleuve Saint-Laurent au Canada, près de 1300 Acadiens arriveront au port de Nantes entre 1775 et 1776. La fresque des acadiens commémore ce fait historique
Toujours dans le quartier Chantenay, j'ai photographié cette fresque. Chassés à partir de 1755 par les Anglais de l’Acadie, la Nouvelle Ecosse actuelle au sud du fleuve Saint-Laurent au Canada, près de 1300 Acadiens arriveront au port de Nantes entre 1775 et 1776. La fresque des acadiens commémore ce fait historique

Toujours dans le quartier Chantenay, j'ai photographié cette fresque. Chassés à partir de 1755 par les Anglais de l’Acadie, la Nouvelle Ecosse actuelle au sud du fleuve Saint-Laurent au Canada, près de 1300 Acadiens arriveront au port de Nantes entre 1775 et 1776. La fresque des acadiens commémore ce fait historique

On voit bien le port de Nantes en arrièrre plan.

On voit bien le port de Nantes en arrièrre plan.

 La fresque fait écho à une oeuvre à St-Martinville (Louisiane, Etats-Unis).

La fresque fait écho à une oeuvre à St-Martinville (Louisiane, Etats-Unis).

Je descend de la butte sainte Anne t je passe dans le quartier Bellevue. Je découvre un autre square, avec une statue qui m'intrigue, tant je la trouve tragique. Elle montre une bretonne recueillant le corps de son fils, jeune marin rejeté par les flots. La mère tend un bras vengeur vers le fleuve. Elle se situe dans le square Maurice Schwob
Je descend de la butte sainte Anne t je passe dans le quartier Bellevue. Je découvre un autre square, avec une statue qui m'intrigue, tant je la trouve tragique. Elle montre une bretonne recueillant le corps de son fils, jeune marin rejeté par les flots. La mère tend un bras vengeur vers le fleuve. Elle se situe dans le square Maurice Schwob

Je descend de la butte sainte Anne t je passe dans le quartier Bellevue. Je découvre un autre square, avec une statue qui m'intrigue, tant je la trouve tragique. Elle montre une bretonne recueillant le corps de son fils, jeune marin rejeté par les flots. La mère tend un bras vengeur vers le fleuve. Elle se situe dans le square Maurice Schwob

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Que de belles choses à découvrir à Nantes!
Répondre
L
Le moment d'engranger des idées de balade pour après le confinement <br /> Biz<br /> La cocotte de kiev
C
Quelle belle balade tout en suivant cette ligne verte ! De belles découvertes ! Bisousous
Répondre
L
Un super idée que cette ligne verte, pas de prise de tête et de plan <br /> Biz<br /> La cocotte de kiev