Pochettes : "si on sortait..."

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon et à Bordeaux ..

Pour tout vous dire ...je n'en suis pas à mon premier confinement ...

Nous avons connu cela lors de la révolution égyptienne.

Et j'avais déjà à l'époque appris à m'occuper à la maison . Mais il faut dire qu'ayant toujours une aiguille au bout de doigts le temps passe vite....

 

Mais cette fois ci j'ai enfin sorti la machine à coudre et j'ai réalisé cette pochette avec un morceau de tissu d'ameublement . 3 "zips" et donc trois pochettes en une !
Mais cette fois ci j'ai enfin sorti la machine à coudre et j'ai réalisé cette pochette avec un morceau de tissu d'ameublement . 3 "zips" et donc trois pochettes en une !

Mais cette fois ci j'ai enfin sorti la machine à coudre et j'ai réalisé cette pochette avec un morceau de tissu d'ameublement . 3 "zips" et donc trois pochettes en une !

J'ai sorti les broderies réalisées en Egypte (justement) pour créer cette autre pochette. Une élégante en visite à la capitale...Sur le tissu rouge, la tour Eiffel, qui doit s'ennuyer de ses touristes.

J'ai sorti les broderies réalisées en Egypte (justement) pour créer cette autre pochette. Une élégante en visite à la capitale...Sur le tissu rouge, la tour Eiffel, qui doit s'ennuyer de ses touristes.

Et quand la machine est lancée ... Shopping ou opéra, les élégantes défilent, mais sur le tissu seulement.
Et quand la machine est lancée ... Shopping ou opéra, les élégantes défilent, mais sur le tissu seulement.

Et quand la machine est lancée ... Shopping ou opéra, les élégantes défilent, mais sur le tissu seulement.

Publié dans couture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Au top la Cocotte qui visite et revisite Paris avec une élégance certaine pour finir à l opéra ! Une sortie virtuelle mais bien réelle...le resultat est là ! Bisousous ????
Répondre
L
Il faut se mettre sur son 31 même si on reste à la maison ...Et que l'on veut sortir boire un verre ...à la cuisine.
Biz
La cocotte de kiev
G
Toujours au top Annick! Merci pour ces incitations a travailler ...moi aussi j ai plein de pochettes qui ne demandent qu a être terminees...
Répondre
L
O fait du rangement on tombe sur de vieux "En cours" et on les terminé. Y'a pire comme punition. En plus de sauver desviesle confinement nous permet de nous adonner à nos loisirs sans culpabiliser.
Biz
La cocotte de kiev
L
Belles broderies simples et chics. Beaux tissus. Belles pochettes. Tiercé gagnant ;-) Bises à vous deux!
Répondre
L
Et un petit cadeau pour l'anniversaire de ma soeur. On a beaucoup de chance d'aimer jouer avec nos tissus
Biz
La cocotte de kiev
P
trois jolies pochettes;je vois que tu avais aussi des fermetures dans ton stock,je note que çà sert bien!!
Répondre
L
Oh les stocks c'est pas ce qui manque. Et quand aux fermetures éclair, elles datent du souk du Caire, où elles se vendaient au kilo.
Biz
La cocotte de kiev
T
Belles créations, félicitations.
Voici le modèle de masques du CHU de Grenoble pour vous occuper
https://www.hospitalia.fr/attachment/1878139/
Personnellement j'ai lavé mes vitres et je me suis fait un petit top pour "après le confinement" ;-))
Répondre
L
C'est le moment rêvé pour se mettre le nez dans nos tissus et oublier le temps de créer, le virus qui fait des ravages.
BIZ
La cocotte de kiev
L
Encore de jolies créations.
Le confinement m'incite à ranger les armoires....je retrouve du tissu oublié ...du fil, des aiguilles,des ciseaux,et hop....au boulot!!!!!!
Bonne journée
Répondre
L
Oui moi aussi j'ai fait du rangement, et redécouvert des trésors oubliés. Du coup ça relance la créativité et on s adonne sans culpabilité à nos loisirs préférés. C'est la meilleure thérapie pour oublier un peu le virus,
Biz
La cocotte de kiev
B
Pas de problème d'occupation pour les quilteuses en tous genres !
Un seul problème : mes pouces fatiguent ...
Bizhhhhh
Répondre
D
Du fil, des aiguilles et du tissu ; aucun problème pour occuper ses journées et avec le net le contact n'est pas interrompu. Restons chez soi.
Répondre
L
Oui, ce n'est vraiment pas une punition, pour les patcheuses que de rester chez soi...Et surtout ça sauve des vies.
Biz
La cocotte de kiev