Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Travaux de JA de Saint Sulpice et Cameyrac

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Voici le travail réalisé lors de la JA ( journée de l'amitié France patchwork ) à Saint Sulpice et Cameyrac. C'était le 18 octobre.

Voici le travail réalisé lors de la JA ( journée de l'amitié France patchwork ) à Saint Sulpice et Cameyrac. C'était le 18 octobre.

Le thème était les feuilles; Mon ouvrage est très classique.

Le thème était les feuilles; Mon ouvrage est très classique.

J'ai rebrodé autour des appliqués avec du fil à broder.

J'ai rebrodé autour des appliqués avec du fil à broder.

Nous pouvions nous inspirer des modèles exposés par les membres du bureaux, dont celui ci que j'aime beaucoup.

Nous pouvions nous inspirer des modèles exposés par les membres du bureaux, dont celui ci que j'aime beaucoup.

Et la nature non plus n'était pas en reste pour nous inspirer.

Et la nature non plus n'était pas en reste pour nous inspirer.

Travaux de JA de Saint Sulpice et Cameyrac

Pour en savoir plus, sur cette JA du 18 octobre, suivez le lien ci dessous :

Publié dans patchwork

Partager cet article
Repost0

Reflets

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Reflets
Reflets
Reflets
Reflets
Reflets
Reflets

Publié dans jardin botanique

Partager cet article
Repost0

Zenitude 7

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Voici l'entrée de l’aulnaie marécageuse. Le ponton qui serpente dans la plantation permet de la protéger du piétinement des visiteurs..

Voici l'entrée de l’aulnaie marécageuse. Le ponton qui serpente dans la plantation permet de la protéger du piétinement des visiteurs..

Un pavage lumineux éclaire notre chemin

Un pavage lumineux éclaire notre chemin

Un peu plus loin, la lumière oblique d'automne, caresse les troncs en douceur.

Un peu plus loin, la lumière oblique d'automne, caresse les troncs en douceur.

Elle sublime la promende dans le parc.

Elle sublime la promende dans le parc.

Zenitude 7
Et cela devient un moment de séreinité, une respiration le nez en l'air.

Et cela devient un moment de séreinité, une respiration le nez en l'air.

Publié dans jardin botanique

Partager cet article
Repost0

Avancées patchwork : "Satellites"

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Les 2 dernières bordures sont posées.

Les 2 dernières bordures sont posées.

J'ai utilsé un tissu acheté en Egypte, pour la dernière. Sans doute du tissu pour faire des chemises.

J'ai utilsé un tissu acheté en Egypte, pour la dernière. Sans doute du tissu pour faire des chemises.

Maintenant je passe au quilting.

Maintenant je passe au quilting.

Autre avancée sur ce panneau aux couleurs tendres. Voici la bordure posée, scandée de vol d'oies.

Autre avancée sur ce panneau aux couleurs tendres. Voici la bordure posée, scandée de vol d'oies.

C'est un petit stratgème pour contourner le manque de tissus..

C'est un petit stratgème pour contourner le manque de tissus..

Et sur les angles j'ai commencé une broderie avec du fil blanc.

Et sur les angles j'ai commencé une broderie avec du fil blanc.

Peut être un peu simpliste ??? je vais aussi, sans doute broder la bordure crème.

Peut être un peu simpliste ??? je vais aussi, sans doute broder la bordure crème.

Publié dans patchwork

Partager cet article
Repost0

Ecorces et feuilles

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Un dernier détour par le parc Majolan ...

Un dernier détour par le parc Majolan ...

...passer sous l'ombre protectrice d'un grand cèdre..

...passer sous l'ombre protectrice d'un grand cèdre..

 ...et caresser au passage sa peau rugueuse.

...et caresser au passage sa peau rugueuse.

J'aime Les écorces sont comme la peau des vieillards qui racontent leur histoire sur un parchemin.

J'aime Les écorces sont comme la peau des vieillards qui racontent leur histoire sur un parchemin.

Aux pieds du cédre géant, des bambous nains.

Aux pieds du cédre géant, des bambous nains.

Un regard sur le lac, derrière la mantille d'une fougère

Un regard sur le lac, derrière la mantille d'une fougère

Dernier rayon de soleil filtrant dans les feuillages.

Dernier rayon de soleil filtrant dans les feuillages.

Et un dernier tour sous les feuilles avant qu'elles ne nous quittent pour l'hivers.

Et un dernier tour sous les feuilles avant qu'elles ne nous quittent pour l'hivers.

Publié dans jardin botanique

Partager cet article
Repost0

Racine et main de l'homme

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Les arbres du parc Majolan sont, pour certains, plus que centenaires.

Les arbres du parc Majolan sont, pour certains, plus que centenaires.

Ils tracent leurs chemins souterrains grâce à leurs racines. Mais le ravinement des pluies a dévoilé leurs tresses cachés.

Ils tracent leurs chemins souterrains grâce à leurs racines. Mais le ravinement des pluies a dévoilé leurs tresses cachés.

l'homme s'en inspire comme ici pour le pont de faux bois.

l'homme s'en inspire comme ici pour le pont de faux bois.

Mais le temps a eu lui aussi gain de cause sur la rambarde. Elle a donc été restaurée en laissant (elle aussi) apparaître sa structure de fer (tout comme l'arbre ses racines)

Mais le temps a eu lui aussi gain de cause sur la rambarde. Elle a donc été restaurée en laissant (elle aussi) apparaître sa structure de fer (tout comme l'arbre ses racines)

Dans l'entrelac de fer se glisse des mains.

Dans l'entrelac de fer se glisse des mains.

Racine et main de l'homme
Mais un peu plus loin c'est au tour de la nature d'imiter la main de l'homme

Mais un peu plus loin c'est au tour de la nature d'imiter la main de l'homme

Partager cet article
Repost0

Cascade du parc Majolan de Blanquefort

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Prolongeons encore cette balade , pleine de féerie dans le joli parc de Majolan

Prolongeons encore cette balade , pleine de féerie dans le joli parc de Majolan

En passant sous le pont de faux bois...

En passant sous le pont de faux bois...

..nous voici au coeur d'un pays enchanté...

..nous voici au coeur d'un pays enchanté...

On pourrait sans s'en étonner, y découvrir des elfes.

On pourrait sans s'en étonner, y découvrir des elfes.

La chanson de l'eau est une musique qui attire comme un aimant.

La chanson de l'eau est une musique qui attire comme un aimant.

Petite cascade artificielle qui danse comme un lutin dans les rayons du soleil.

Petite cascade artificielle qui danse comme un lutin dans les rayons du soleil.

Elle se jette à corps perdu dans un mini lac rempli d'étoiles.

Elle se jette à corps perdu dans un mini lac rempli d'étoiles.

Elle tend ses bras limpides vers le bassin moussu.

Elle tend ses bras limpides vers le bassin moussu.

Mais avant de se jetter , elle se pare de jolis colliers de perles d'eau.

Mais avant de se jetter , elle se pare de jolis colliers de perles d'eau.

Publié dans jardin botanique

Partager cet article
Repost0

Couleurs impressionnistes et flamboyance 8

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Est il vraiment nécessaire de tout expliquer ? quand la nature parle avant tout à notre regard ?

Est il vraiment nécessaire de tout expliquer ? quand la nature parle avant tout à notre regard ?

Flamboyance d'un arbre qui se fait torche enflammée au coeur de l'automne.

Flamboyance d'un arbre qui se fait torche enflammée au coeur de l'automne.

Couleurs impressionnistes et flamboyance 8
Couleurs impressionnistes et flamboyance 8
Feuilles tombées des arbres, mais qui ne veulent pas mourrir......et composent des tableaux mouvants sur la surface du lac.

Feuilles tombées des arbres, mais qui ne veulent pas mourrir......et composent des tableaux mouvants sur la surface du lac.

Saviez vous que les arbres perdent leurs feuilles par soucis d'économie d'énergie en hiver ? Trop difficile de nourrir tout le monde aux jours mauvais, et moins de prise au vent. D'ailleurs lors de la grande tempête ce sont les conifères qui sont tombés en premier.

Saviez vous que les arbres perdent leurs feuilles par soucis d'économie d'énergie en hiver ? Trop difficile de nourrir tout le monde aux jours mauvais, et moins de prise au vent. D'ailleurs lors de la grande tempête ce sont les conifères qui sont tombés en premier.

Publié dans jardin botanique

Partager cet article
Repost0

De la Toussaint ... au 11 novembre.

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Nous avons toujours été loin de notre lieu d'origine, et donc loin de nos familles. Alors il nous arrive à la toussaint d'aller nous recceuillir dans le cimetière le plus proche de notre lieu d'habitation . C'est aisi que nous avons découvert les habitudes différentes dans les pays où nous avons habités

Nous nous sommes donc rendus au cimetière de la Chartreuse qui est le plus ancien et le plus grand cimetière de la ville de Bordeaux.

Nous nous sommes donc rendus au cimetière de la Chartreuse qui est le plus ancien et le plus grand cimetière de la ville de Bordeaux.

 il fut aménagé à la fin du XVIIIe siècle sur les anciens jardins du couvent des Chartreux. Il a été classé au titre des monuments historiques

il fut aménagé à la fin du XVIIIe siècle sur les anciens jardins du couvent des Chartreux. Il a été classé au titre des monuments historiques

L'un des monuments les plus connu est le Cénotaphe dédié à Goya. En effet celui ci est mort à Bordeaux à l'âge de 82 ans en 1828. En 1888, le gouvernement espagnol optient le rappatriement des cendres du peintre.

L'un des monuments les plus connu est le Cénotaphe dédié à Goya. En effet celui ci est mort à Bordeaux à l'âge de 82 ans en 1828. En 1888, le gouvernement espagnol optient le rappatriement des cendres du peintre.

Lors de l'exhumation on découvrit deux corps, celui de Goicoechea, l'ami de Goya et celui du célèbre peintre mais sans sa tête .

Lors de l'exhumation on découvrit deux corps, celui de Goicoechea, l'ami de Goya et celui du célèbre peintre mais sans sa tête .

Les ossements du peintre séjournèrent alors dix années de plus au dépositoire de la Chartreuse, avant de partir enfin à l'ermitage Saint Isidore à Madrid. De Goya, il ne reste donc plus à Bordeaux que ce cénotaphe. Et sa tête manque toujours aux espagnols.

Les ossements du peintre séjournèrent alors dix années de plus au dépositoire de la Chartreuse, avant de partir enfin à l'ermitage Saint Isidore à Madrid. De Goya, il ne reste donc plus à Bordeaux que ce cénotaphe. Et sa tête manque toujours aux espagnols.

Autre monument qui a attiré notre attention, c'est la sépulture du capitaine au long cours, Catherineau. Il avait dessiné lui même, les plans de son monument funéraire. La stèle est assez glaçante.

Autre monument qui a attiré notre attention, c'est la sépulture du capitaine au long cours, Catherineau. Il avait dessiné lui même, les plans de son monument funéraire. La stèle est assez glaçante.

Il ajouta la maxime suivante :

"Par la science et l'intrépidité. Le marin peut longtemps braver les tempêtes de l'océan. Mais il est un écueil contre lequel il doit fatalement se briser : La mort !"

En sortant du cimetière, nous débouchons sur la place du 11 novembre et l'église Saint Bruno.

En sortant du cimetière, nous débouchons sur la place du 11 novembre et l'église Saint Bruno.

Bien qu'elle ne paraisse pas ancienne, elle a été édifiée à partir de 1611.

Bien qu'elle ne paraisse pas ancienne, elle a été édifiée à partir de 1611.

 Le mur d'enceinte est également un lieu de mémoire pour les anciens combattants. La liste des noms est impressionnante.

Le mur d'enceinte est également un lieu de mémoire pour les anciens combattants. La liste des noms est impressionnante.

Publié dans Bordeaux

Partager cet article
Repost0

Les grottes du parc Majolan 6

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire à Lyon ...

Je vous l'avais promis hier, nous pénétrons dans la grotte du parc Majolan.

Je vous l'avais promis hier, nous pénétrons dans la grotte du parc Majolan.

Avec son belvédère, elle offre une vue imprenable sur le lac.

Avec son belvédère, elle offre une vue imprenable sur le lac.

Sur le sol, une magnifique mosaïque en forme de marguerite.

Sur le sol, une magnifique mosaïque en forme de marguerite.

On aperçoit la base du promontoir.

On aperçoit la base du promontoir.

Un lieu magique ...

Un lieu magique ...

.....où l'eau se reflète sur les parois.

.....où l'eau se reflète sur les parois.

On devait sans doute à l'époque, pouvoir accoster en barque dans les autres grottes.

On devait sans doute à l'époque, pouvoir accoster en barque dans les autres grottes.

Les grottes du parc Majolan 6

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>