L'obélisque inachevé d'Assouan

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

 

                                                                                                                                                                                                                                            

 

                          J'ai écrit ce post avec une série d'autres, concernant une croisière sur le Nil que nous avons faîte,

                          l'année dernière.

                          En avant première, j' édite cet article, suite à la diffusion d'une émission sur l'Egypte,

                          sur la 3 , le mercredi 24 août.

                          On y parlait justement de l'obélisque inachevé. 

 

 

 

1

 

                            Nous voici dans la carrière de granit au sud d'Assouan.

 

 

 

 

 

 

 

3

 

                                              Ici gît un immense obélisque, qui, s'il avait été achevé,aurait pesé

                                              près de 1200 tonnes et mesuré 41 mètres.

                                              Une fois dressé, le plus grand obélisque connu!

                                              Il est encore soudé à la roche dont on a voulu l'extraire.

 

 

 

 

                                             

 

                 6 

                         Trois faces ont été taillées. Pour cela il fallait marteler inlassablement la roche avec une

                          pierre dure comme la dolorite (on en aperçoit une boule)

 

 

 

7

 

                                              Pour dégager les faces:après avoir creusé des entailles,

                                              on y enfonçait des coins en bois préalablement trempés dans l'eau

                                              qui en séchant se dilataient et faisaient éclater la roche.

                                              Lors de sa taille une fissure est apparue sur l'obélisque,

                                              c'est pourquoi il est resté inachevé.

 

 

 

 

 

                             2

                                            

                         On aperçoit bien ici ce genre d'entailles sur le rocher de gauche, dans lesquelles étaient

                          placés les coins de bois mouillés.

 

 

 

                        8

 

                        Et voici des boules de dolorites.

 

 

    4

 

                                             Le travail était dément ...jugez en!

                                             Une des faces taillées à la main...

 

 

               5

 

                                             Ce qui laisse perplexe le gardien, occupé lui... à se tailler les ongles

                                             de doigts de pieds... à la main.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

c'est magnifique, quel boulot qui était accomplie !!!!
biz


Répondre
L


Titanesque, et pour la gloire du pharaon !!


biz


la cocotte



C

Age d'or de l'Egypte. Que de merveilles à découvrir. Admiration!!! on ne s'en lasse pas. Merci pour toutes ces magnifiques photos. Biz.


Répondre
L


Il est vrai que c'est sans doute ce que je préfère dans les visites égyptiennes , le pharaonnique !!


C'est si beau et instructif !!


Biz


la cocotte



P

moi aussi j'ai vu l'émission super intéressant
bonne journée


Répondre
L


J' avais envie de faire coîncider le post avec l'émission ...pour que cela soit encore frais dans les mémoires


biz


la cocotte



M

Les ongles de pieds du gardien sont certainement moins durs à tailler que le granit.
C'était un véritable travail de titan ! Et tout fait à la main ! Combien d'hommes ont du mourir à la tâche ?
Je n'ai pas vue l'émission , mais je connaissais l'utilisation des coins de bois mouillés. Quel dommage que cette fissure ait anéanti tout ce travail, nous aurions eu quelque chose de magnifique à
admirer.
Merci pour ce beau reportage enrichissant.
Bisous.


Répondre
L


En effet , tout  ce travail pour rien , mais le côté positif de la chose , c'estque de cette manière les scientifiques ont pu étudier la façon dant les égyptiens travaillaient.


Et ainsi déterminer avec exactitude le processus de fabrication


bonne journée


La cocotte



P

Etonnant ! Et passionnant, merci !


Répondre
L


Merci


On ne peut être qu'admiratifs devant autant de travail et de courage ...


Bonne journée


La cocotte



C

Voyage au coeur d'une civilisation exceptionnelle, nous avions vu cette émission également et il y a 3 semaines nous sommes allés au Louvre et l'expo sur l'Egypte donne un petit aperçu de toutes
ces merveilles.
Bonne journée !!!
PS : tes photos sont magnifques


Répondre
L


j'ai en effet l'impression qu'il y a eu pas mal d'émission sur l'Egypte ces derniers temps ...


bonne journée


la cocotte



P

que de souvenirs tu évoques là!
Le plus beau des voyages qui j'aie jamais fait....
Je garde de la croisière sur le Nil et des sites parcourus un souvenir extrêmement vivace et toujours ébloui.


Répondre
L


Le Nil est un fleuve sacré, et la croissière est magique!!


La cocotte



M

Ce beau reportage me permet de mieux voir et apprécier, car au ralenti, le travail de patience de ces pauvres ouvriers ,vu à la TV .Ces emitions de S Bern sont toujours tres interessentes .
Une fois de + merci .


Répondre
L


J'ai réagi  de suite en mettant cet article plus tôt que prévu !car c'est interessant de coller à l'actualité !


biz


la cocotte



C

J'ai vu ce reportage qui est vraiment bien fait et qui explique bien comment se passaient la taille de tout ces enormes blocs.Tu as bien de la chance d'avoir visite ce lieu magique.J'ai egalement
aime lors de ce reportage les fouilles dans le Nil.................il y a encore tellement de choses a decouvrir dans ce pays. Bises ma cocotte.


Répondre
L


C'est vrai que les fouilles dans le Nil , donne un champs supplémentaire de recherches, en plus de tout ce qui est encore enfoui dans le sable du désert!


biz


la cocotte



D

Je me rappelle l'avoir vu ! MAIS ....s'il est ( à peu près ) aisé d'imaginer tailler les 3 faces visibles de cet édifice , comment pouvaient -ils passer dessous pour l'extraire de la roche ? Une
sorte de tunnel ?


Répondre
L


Non avec les entailles et le bois mouillé


biz


la cocotte



M

Je vais regarder demain cetté emission, bonne journée


Répondre
L


L'as tu enregistrée ???