Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Patchwork : "Sous la tonnelle" 6

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

Voilà donc la tonnelle montée, il est temps car le soleil se fait un peu plus fort chaque jour.

Voilà donc la tonnelle montée, il est temps car le soleil se fait un peu plus fort chaque jour.

La glycine glisse ses ramifications dans le treillage.

La glycine glisse ses ramifications dans le treillage.

Et voici mon idée pour la prochaine bordure : des paniers pour récolter au jardin des brassées de fleurs et des poignées de fruits.

Et voici mon idée pour la prochaine bordure : des paniers pour récolter au jardin des brassées de fleurs et des poignées de fruits.

Pour l'instant je suis restée dans les tons prune, mais il m'en faut quelques uns rose.

Pour l'instant je suis restée dans les tons prune, mais il m'en faut quelques uns rose.

Publié dans patchwork

Partager cet article

Repost 0

Matières à ...

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

C'est toujours le premier pas qui compte...mais un pas après l'autre c'est ainsi que l'on avance !!! Est ce cela, qu'a voulu immortaliser un arstiste inconnu dans le trottoir d'Hurgada ???

C'est toujours le premier pas qui compte...mais un pas après l'autre c'est ainsi que l'on avance !!! Est ce cela, qu'a voulu immortaliser un arstiste inconnu dans le trottoir d'Hurgada ???

Peu importe, il était bien inspiré ce jour là ...alignant des coquillages aussi aigus que des feuilles de yucca.

Peu importe, il était bien inspiré ce jour là ...alignant des coquillages aussi aigus que des feuilles de yucca.

Je ne change pas, les détails m'attirent toujours autant ...matière, lumière, couleurs comme autant de petits cailloux qui jallonnnent mon chemin.

Je ne change pas, les détails m'attirent toujours autant ...matière, lumière, couleurs comme autant de petits cailloux qui jallonnnent mon chemin.

Et justement des sacs de jute bordent le trottoir avec autant de destinations que de cafés.

Et justement des sacs de jute bordent le trottoir avec autant de destinations que de cafés.

Tout l'art de la récupération, pour clore un jardin.

Tout l'art de la récupération, pour clore un jardin.

Et une invitation au voyage pour le passant.

Et une invitation au voyage pour le passant.

Publié dans Couleurs

Partager cet article

Repost 0

Article publié depuis Overblog

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

Beaucoup de petits métiers ambulants en Egypte...saurez vous reconnaitre le vélo de celui ci ?

Beaucoup de petits métiers ambulants en Egypte...saurez vous reconnaitre le vélo de celui ci ?

Un indice de taille : le châlumeau !

Un indice de taille : le châlumeau !

Il s'agit du réparateur de chichas, mais il fait également chichas ambulante !

Il s'agit du réparateur de chichas, mais il fait également chichas ambulante !

Nous sommes vraiment au royaume de la chichas dans ce pays. Tout un art qui prône la nonchalance !

Nous sommes vraiment au royaume de la chichas dans ce pays. Tout un art qui prône la nonchalance !

Publié dans Egypte vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0

Patchwork: "Les flots bleus" 2

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

 

sherwood bordure

Vous vous souvenez ..mon choix s'est porté sur ce modèle nommé "Sherwood",

tiré d'un Quiltmania.

Et c'est cette jolie bordure en forme de vagues qui m'avait décidé.

Voilà pourquoi j'ai rebaptisé mon projet "Les flots bleus"

 

 

 

 

 

 

 Bleu bordure

Et nous y voilà justement à cette fameuse bordure en vaguelettes ...

Bordée d'écume.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans patchwork

Partager cet article

Repost 0

pèlerinage à la Mecque

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

Le pélerinage à la mecque est un des cinq pilliers de l'Islam.

Le pélerinage à la mecque est un des cinq pilliers de l'Islam.

Tout Egyptien (musulman) rêve de pouvoir faire le "hag" : grand pélerinage. C'est à dire se rendre en arabie saoudite à la Kaaba.

Tout Egyptien (musulman) rêve de pouvoir faire le "hag" : grand pélerinage. C'est à dire se rendre en arabie saoudite à la Kaaba.

Au retour les murs extérieurs de la maison du pélerin sont décorés.

Au retour les murs extérieurs de la maison du pélerin sont décorés.

La valeur de ces témognages est indéniable car même les analphabêtes (la moitié de la population)  y ont accés.

La valeur de ces témognages est indéniable car même les analphabêtes (la moitié de la population) y ont accés.

Comme une misson pédagogique...mais aussi la fierté du pélerin de proclamer à tous sa piété.

Comme une misson pédagogique...mais aussi la fierté du pélerin de proclamer à tous sa piété.

Publié dans Egypte vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0

Le retour des flamboyants

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

Depuis que je suis en Egypte, et que je connais leur existence. C'est toujours avec impatience que j'attends le retour de la floraison des flamboyants.

Depuis que je suis en Egypte, et que je connais leur existence. C'est toujours avec impatience que j'attends le retour de la floraison des flamboyants.

Je ne vous ferai donc pas un nouvel article sur cet arbre superbe...mais plutôt quelques photos pour exalter les couleurs d'Egypte.

Je ne vous ferai donc pas un nouvel article sur cet arbre superbe...mais plutôt quelques photos pour exalter les couleurs d'Egypte.

Comme ces paréos de danseuses du ventre aux couleurs d'agrumes.

Comme ces paréos de danseuses du ventre aux couleurs d'agrumes.

Les poufs d'un bar à chichas qui ressemblent à de grosses meringues aromatisées.

Les poufs d'un bar à chichas qui ressemblent à de grosses meringues aromatisées.

Et je refermerai ma parenthèse colorée, à la nuit tombée, sur un palmier psychédélique.

Et je refermerai ma parenthèse colorée, à la nuit tombée, sur un palmier psychédélique.

Publié dans Couleurs

Partager cet article

Repost 0

Portrait du felouquier

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

Embarquement immédiat sur une felouque, pour une ballade mythique sur le Nil

Embarquement immédiat sur une felouque, pour une ballade mythique sur le Nil

Et le portrait en images du capitaine.

Et le portrait en images du capitaine.

Entre tradition et modernité....

Entre tradition et modernité....

Les gestes sont plus éloquents que les mots ...

Les gestes sont plus éloquents que les mots ...

Un "grain" se prépare, repliez les voiles.

Un "grain" se prépare, repliez les voiles.

Avoir le pied marin, et ne pas avoir le mal de l'air...

Avoir le pied marin, et ne pas avoir le mal de l'air...

Puis reprendre sa place l'oeil aux aguets..

Puis reprendre sa place l'oeil aux aguets..

A nouveau le soleil, hissez ho !

A nouveau le soleil, hissez ho !

Chaque geste maintes fois recommencé.

Chaque geste maintes fois recommencé.

Voilà le portrait de notre felouquier.

Voilà le portrait de notre felouquier.

Publié dans Egypte vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0

Rondeurs

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

X9

Dans le quartier des potiers : des bulles de pierre m'inspirent une photo.

 

  45

              Je retrouve cette rondeur dans les coquillages qui s'alignent

              sur les étals du port d'Alexandrie.

Des matériaux différents, mais toujours cette rondeur.

Des matériaux différents, mais toujours cette rondeur.

Alliance d'une sphère de vannerie, avec un hybiscus.

Alliance d'une sphère de vannerie, avec un hybiscus.

L'évocation en images, d'un peu de douceur

Car il est nécessaire parfois de se lover dans sa bulle

pour faire le point dans la fureur du Caire....

Je prends l'avion aujourd'hui pour rentrer me ressourcer en France.

Certains pensent sans doute que c'est le monde à l'envers, puisque tant d'autres aspirent à venir en vacances en Egypte.

Mais ce pays si attachant épuise aussi surtout lorsqu'on vit en ville.

Si tout va bien j'aurai la chance cette année de me rendre à Brouages pour l'exposition des "quilts de légende".

L'occasion de faire quelques photos, sans doute....bien que je vous recommande vivement de visiter le site de France patchwork charente qui a réalisé plusieurs articles superbes sur le sujet. http://france.patchwork.charente.over-blog.com/

J'ai essayé de programmer quelques articles, n'hésitez pas à me laisser vos impressions, vos commentaires ou tout simplement me faire "un petit coucou"

Je vous répondrai à mon retour.

Biz

La cocotte

Publié dans évènement

Partager cet article

Repost 0

Article du petitjournal.com

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

FEMMES - 1001 façons d'être dans la rue

La femme parisienne arpente les rues de sa ville avec l’idée inconsciente d’égalité des sexes sans avoir à trop se soucier des regards portés sur elle. Dans les rues cairotes, il en va tout autrement en raison du harcèlement ambiant...

En nous basant sur notre propre expérience, ainsi que sur celle de notre entourage féminin, nous pouvons dresser empiriquement, subjectivement, mais sûrement, la casuistique suivante : si une Européenne marche seule dans une rue de Zamalek par exemple, elle peut agir comme si elle se trouvait en Occident.

Ce quartier du Caire abrite une population occidentale suffisante pour que les yeux de la population égyptienne ne s’attardent pas particulièrement sur une femme seule. Par contre, marcher seule dans le Centre ville est une autre affaire...

Dans ce cas-ci, le choix de sa tenue vestimentaire porte plus à conséquences, car, quoi qu’il arrive, il n’est guère possible de faire deux pas sans être abordée par le regard, la parole, voire même une invasion physique de son espace vital. Au centre ville, tout comme dans les quartiers plus populaires, 90 % des femmes sont voilées, donc, une femme occidentale se remarque comme une tache d’encre sur une feuille blanche.
Et si elle n’est pas seule, mais accompagnée d’une ou plusieurs autres femmes occidentales, les passions se déchaînent, et le risque de harcèlement augmente d’un coup.

Assimiler les codes
Selon les gens, ce couple va être directement assimilé à un couple marié ou à des amants, et donc la femme sera respectée dans son intégrité, ou alors, à l’inverse, comme une sorte de test, on n’hésitera pas à la séduire sans pudeur sous le nez de celui qui l’accompagne. Dans les deux cas, la femme attire sur elle une aura nouvelle, d’un extrême à l’autre.

Sauf si elle est accompagnée par un Egyptien ou un Espagnol ou Italien -peu importe tant que son teint de peau rappelle une éthnicité méditerranéenne. Mais s’il est su qu’il est Egyptien, beaucoup d’interrogations surgissent, comme de savoir s’il fréquente l’étrangère dans l’espoir d’obtenir un passeport. De plus, l’attitude des hommes change radicalement envers la femme. Même pour les sujets qui la concernent, on s’adresse à l’homme. Si elle demande quelque chose à un commerçant, il répondra à l’homme, si elle paye la note d’un restaurant, on rendra la monnaie à l’homme…

Comprendre tous ces codes nécessite curiosité et ouverture d'esprit. Il existe néanmoins une valeur sûre : rester soi-même. Jouer la comédie en s’adaptant un peu trop systématiquement à chaque micro-société que renferme l’Egypte rend en effet les choses plus compliquées. Les gens que l’on a face à soi, bien que différents, apprécient le naturel allié au respect.

Marie Girod (www.lepetitjournal.com/le-caire) Lundi 13 mai 2013 (Réédition)

http://www.lepetitjournal.com/le-caire/societe/15920-femmes-1001-facons-d-etre-dans-la-rue

Publié dans évènement

Partager cet article

Repost 0

"F" comme Femme ou Famille

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

Je me souviens d'un excercise en terminale, que notre professeur de français nous avait donné : Il s'agissait de choisir une lettre de l'alphabet et d'écrire ce qu'elle nous inspirait ...

J'avais à l'époque choisi le "F" qui représentait pour moi la Féminité ....

C'est des femmes égyptiennes dont j'ai envie de vous parler aujourd'hui avec toutes leurs différences. Mais aussi avec quelques images prises dans la rue pour évoquer leur quotidien.

C'est des femmes égyptiennes dont j'ai envie de vous parler aujourd'hui avec toutes leurs différences. Mais aussi avec quelques images prises dans la rue pour évoquer leur quotidien.

Depuis quelques années , le voile intégral est apparu en Egypte. Loin de moi de polémiquer sur la question ...Mais on ne peut voler un regard, car les "yeux sont le miroir de l'âme"

Depuis quelques années , le voile intégral est apparu en Egypte. Loin de moi de polémiquer sur la question ...Mais on ne peut voler un regard, car les "yeux sont le miroir de l'âme"

Les femmes ont pour elles, cette très grande solidarité qui les rend plus fortes devant l'adversité.

Les femmes ont pour elles, cette très grande solidarité qui les rend plus fortes devant l'adversité.

Cette photo a ceci d'original : que la passagère est assise à califouchon... ce qui est en général très mal vu. Bien plus souvent les femmes sont en amazone bien plus dangeureux mais aussi plus convenable.

Cette photo a ceci d'original : que la passagère est assise à califouchon... ce qui est en général très mal vu. Bien plus souvent les femmes sont en amazone bien plus dangeureux mais aussi plus convenable.

Ce petit groupe frôle l'infraction par son stationnement gênant..Le panneau est très clair pourtant !

Ce petit groupe frôle l'infraction par son stationnement gênant..Le panneau est très clair pourtant !

Voilà une petite famille moderne et motorisée

Voilà une petite famille moderne et motorisée

D'autres n'ont pas cette chance et attendent le bus sous le pont, en compagnie des moutons.

D'autres n'ont pas cette chance et attendent le bus sous le pont, en compagnie des moutons.

Publié dans Egypte vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0