Exposition : la mode en temps de guerre

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

C'est une exposition que je suis allée voir au centre d'histoire de la résistance et de la déportation.

Les années 39/44 sont des années de restriction terrible pour la population civile.

Et il devient également difficile de se procurer tissus, cuir, laine pour coudre des vêtements et accessoires..

Les mères de famille vont alors faire preuve de beaucoup d'ingéniosité pour fabriquer des vêtements, et même des chaussures.

Les mères de famille vont alors faire preuve de beaucoup d'ingéniosité pour fabriquer des vêtements, et même des chaussures.

Dans les magazines féminin, de nombreuses astuces sont données pour aider au système "D"

Dans les magazines féminin, de nombreuses astuces sont données pour aider au système "D"

" Malgré les restrictions une robe neuve" comme le dit ce magazine. Ce désir de mode "envers et contre tout" est aussi une affirmation de liberté parfois même de résistance pour certaines.

" Malgré les restrictions une robe neuve" comme le dit ce magazine. Ce désir de mode "envers et contre tout" est aussi une affirmation de liberté parfois même de résistance pour certaines.

Déjouant toutes les pénuries, on recycle, on détourne, on devient inventive...

Déjouant toutes les pénuries, on recycle, on détourne, on devient inventive...

Rien n'est futil, comme ce chapeau fabriqué à partir de celluloid.

Rien n'est futil, comme ce chapeau fabriqué à partir de celluloid.

Les chaussures ont souvent des semelles de bois ou de liège recouvertes de tissus.

Les chaussures ont souvent des semelles de bois ou de liège recouvertes de tissus.

On veut rester élégante et coquette, c'est aussi une question de dignité.

On veut rester élégante et coquette, c'est aussi une question de dignité.

Publié dans Musée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maya pique 05/04/2014 21:47

cela devait être une exposition vraiment intéressante, j'aurais bien aimé voir ça ! merci pour ton reportage. bizzzzzzzzz

la cocotte de kiev à Lyon 06/04/2014 17:07

C'est encore possible si tu viens sur Lyon jusqu'au 13 avril. Sinon n'hésites pas à suivre le lien en bas de l'article
Biz
la cocotte

VéroV 10/03/2014 13:02

Intéressante ton expo, merci de nous l'a faire partager. Il est vrai qu'on a des idées quand on a moins de moyen. Tu te souviens les petites mains, l'esprit récup... bises

la cocotte de kiev 11/03/2014 09:40

Oui l'inventivité peut naitre du manque de moyen c'est dommage d'en arriver là pour s'en rendre compte
Biz
la cocotte

Monica 10/03/2014 09:40

comme quoi avec pas grand chose on peut en faire de belles, c'est comme l'origine du patchwork, de petits bouts de tissus usés, rapiécés, récupérés et qui ont fini en superbes ouvrages qu'on admire encore aujourd'hui ! mais l'esprit récup' revient en force aujourd'hui vu la conjoncture et c'est très bien. Merci pour tous ces beaux reportages.

la cocotte de kiev 11/03/2014 09:39

Ton commentaire est très juste. Les difficultés poussent les gens à prendre conscience de certaines choses
Biz
la cocotte

coxlicotte 10/03/2014 08:38

une belle expo ! un sujet rare !
merci
cox

la cocotte de kiev 11/03/2014 09:38

Cela met en avant un aspect plus quotidien de la guerre et nous fait mieux comprendre les difficultés quelles pouvaient en autres, rencontrer
Biz
La cocotte

la tulipe 10/03/2014 08:12

Ma mère m'a parlé de ses vêtements faits avec les vêtements de ses grands-frères ou parfois de sa mère. Et de ses semelles de bois ou en caoutchouc dont elle ne garde pas un bon souvenir! Nous avons de la chance! Bisous

la cocotte de kiev 11/03/2014 09:36

Oui j'ai aimé cette expo , pour l'inventivité et le courage de ces femmes
Biz
la cocotte

Caro 10/03/2014 06:52

C est souvent dans la difficulte qu il y a de belles créations ! Quand on en voit certaines a notre epoque ... mais ca c est aussi une question de gout ! Merci pour ce joli reportage !

la cocotte de kiev 11/03/2014 09:35

Au final quand je manquais de tissus de patch en vivant à l'étranger je devenais moi aussi créative
En d'autres circonstances ces femmes ont eu beaucoup de courage
Biz
la cocotte