Musée Tony Garnier école, hopital (2)

Publié le par la cocotte de Kiev au Caire

Dans la cité idéale de Tony Garnier, les écoles primaires sont réparties par quartier. L'établissement dispose d'un préau, et d'une cour de récréation sur le toit.

Dans la cité idéale de Tony Garnier, les écoles primaires sont réparties par quartier. L'établissement dispose d'un préau, et d'une cour de récréation sur le toit.

Une reproduction d'une photo de classe a été rajoutée au dessin d'origine en 1938.

Une reproduction d'une photo de classe a été rajoutée au dessin d'origine en 1938.

Cette photo a été prétée par une habitante du quartier des états unis, Il s'agit de l'école communale de la rue Ludovic Arrachart, année 1938-39

Cette photo a été prétée par une habitante du quartier des états unis, Il s'agit de l'école communale de la rue Ludovic Arrachart, année 1938-39

Les classes étaient mixtes

Les classes étaient mixtes

L'architecte s'est largement inspiré de l'influence italienne et de l'antiquité, pour le dessin de cette villa.

L'architecte s'est largement inspiré de l'influence italienne et de l'antiquité, pour le dessin de cette villa.

La cour intérieure est dotée d'un arbre en son centre, et devient une pièce à vivre. La lumière a beaucoup d'importance.

La cour intérieure est dotée d'un arbre en son centre, et devient une pièce à vivre. La lumière a beaucoup d'importance.

Sur ce mur peint, le montage de trois dessins de l'architecte Tony Garnier, montre son souci pour l'hygiène. En haut l'hôpital situé sur une colline aérée et ensoleillée, calme et loin de la ville.

Sur ce mur peint, le montage de trois dessins de l'architecte Tony Garnier, montre son souci pour l'hygiène. En haut l'hôpital situé sur une colline aérée et ensoleillée, calme et loin de la ville.

Les pavillons distincts sont pensés pour être aggrandis. En bas du mur la disposition pavillionnaire annonce déjà le futur hôpital Edouard Herriot.

Les pavillons distincts sont pensés pour être aggrandis. En bas du mur la disposition pavillionnaire annonce déjà le futur hôpital Edouard Herriot.

Publié dans Musée, Lyon, Lyon murs peints

Commenter cet article